Aéro-club St Brieuc Armor

Vous êtes ici : Accueil du site > Petites histoires > Zoom FL 3OO
Publié : 19 décembre 2006

Zoom FL 3OO

Avoir grimpé si haut, on ne va pas perdre tout cet effort. Un rétablissement pour terminer. Hou ! la la ! On remonte à 330.000 pieds pour un lancer type coup de maillet à la foire ! En escadre, avec la Post, c’est Zoom, balistique… Piqué-compressibilité, taper dans le Mach, à fond les manettes, sentir et tenir les tremblements du manche, dus à la compressibilité-décrochage dans le cabré continu, jusqu’au passage dos. Là ! Tout semble figé, plus rien ne bouge…rien à voir au Machmètre…ne pas contrarier Fougasson…le solliciter en vue d’une rotation en roulis trés lent…il veut bien… O00..00..0.0P ! un rétablissement au niveau 300 ! C’est vraiment sur la pointe des pieds, il y en a 30.000. Puis descente rapide, passage dos pour une compressibilité prolongée. Le nombre de Mach ne varie pas trop, puisque le piqué nous enfonce dans de l’air plus dense, mais quand même…. le petit subsonique frétille beaucoup, il est temps de faire travailler les aérofreins. En Provence, C’est Escartefigue gaulant les oliviers, Peûchère ! Tout réduit, A-F sortis, quel coup d’arrêt ! Merci les Castel Mauboussin, vous avez construit solide ! Pilotes plaqués vers l’avant, retenus par les bretelles, l’avion semble être tiré vers le haut, vers l’arrière, par la queue…pourvu que les ailes tiennent le coup et ne partent pas…sortir par une température de moins 50 °, avec un pébroque classique, c’est un supplément non compris dans le menu !Il reste encore de l’altitude non utilisée. La descente est poursuivie par une bonne vrille, bien stabilisée, qui tourne à son rythme. Nous voilà récupérés à 7000 pieds. Une autre vrille, en démo, la prochaine fois, for more fun